Photos & infos

Retrouvez en photos un concert ou une soirée passés, consultez les impressions de la vieille, commentez nos clichés, donnez

votre avis sur la prestation de l'artiste ou découvrez en image ce que vous avez peut être manqué...

Reports

Les Trois Coups + Les Ivresses de Car... Biplan (le), Lille 23/04/2011
Chanson Française

On en pince pour la Compagnie de la Corde à Linge C'est dans une salle comble, que la Compagnie de la Corde à Linge, organisatrice de l'événement, se produit. En entrant dans la première salle, celle de l'étage, on peut admirer 2...Lire plus

Photos : CHarlie.J

Reviews : Vincent Thobel

Liens utiles (2) - Sons (0) - Vidéos (1)
Articles liés (0) - Commentaires (0)
Bookmark and Share
www.ouikeed.com

Les Trois Coups + Les Ivresses de Caracole + Les Fils de Paon (La Compagnie de la Corde à Linge)  -  Biplan (le), Lille 23/04/2011 Chanson Française

On en pince pour la Compagnie de la Corde à Linge

C'est dans une salle comble, que la Compagnie de la Corde à Linge, organisatrice de l'événement, se produit. En entrant dans la première salle, celle de l'étage, on peut admirer 25 frames, chacune d'elle représentant une "pince". La pince est un membre de la compagnie. Chaque membres est en mouvement virtuel dans son petit carré. Ce point fort bien réalisé est précédé de constructions à l'ancienne, d'accessoires de salle, de décors. Ces derniers sont fait en matière noble, du carton, et de la conserve! On y retrouve nos projets d'art plastique fait à l'école primaire, des petits robots assemblés sous forme humaine et peints à la main. Ils ont réussi à attirer l'attention des 100 spectateurs venus pour l'occasion. On peut y voir une soirée annoncée sous le signe de la "Madeleine de Proust". Bref, nous sommes accueillie par les membres de la compagnie, tous vêtus d'un gilet épinglé d'une pince, présente aussi dans le dos de nos chers troubadours.

La soirée musicale commence par les Fils de Paon. Lucie, le noyau dur du groupe, est assistée par un roulement de musiciens. Au départ, ils sont trois, Lucie qui chante, accompagnée de Pierre, mi-homme mi-masque, à la guitare, et de Romain l'accordéoniste fou. Les Fils de Paon balancent pour la première, un rap musette décalé, qui ferait rougir la sobriété. Les FdP sont accordés par un beat commun, où l'improvisation se superpose. Le collectif musical est bien rentré dans son rôle de chauffeur de salle, le public conquis transmet aux musiciens la joie du spectacle qu'ils ont reçu, de par leurs applaudissements.

La suite est assurée par Les Ivresses de Caracole, nom tiré de la bière belge du même nom. C'est le seul groupe ne faisant pas parti de la compagnie, il assure ici le statut d'invité. Pendant un temps, on se serait cru dans un piano bar. Ce groupe a un côté Cha ba da attrayant et captivant. Les membres se partagent le chant. On assiste malgré tout à un moment éphémère, celui d'une ambiance obscure, parsemée de pollen suspendu; un contraste fort et enivrant que le groupe met en exergue, par la luminosité et les Gerberas que chacun porte à la boutonnière. Ils jonglent avec les ambiances. Après cette dernière, on atterrit du côté des Marins d'eau douce, à l'autre bout d'un port, dans lequel on entendrait Randy Newman poser ses doigts sur un piano. Le groupe à tellement fait l'unanimité, qu'à la fin de leur temps de scène, il joue à l'étage, en acoustique, entouré de trente personnes dansant à la folie.

Après une pause bien mérité, c'est au tour des Trois Coups. Le groupe finaliste du tremplin Musique de RU, jouant de la chanson à voir, est le c(l)oup du spectacle. Par surprise les quatre compères débarquent sur scène en slip. Soucieux du détail, les slips ne sont pas dépareillés, car les Trois Coups, portent toujours un costume, même à poils! Faisant mine de cacher leur sexe sous leur chapeau, et faisant voter le public pour savoir lequel des quatre à le droit de remettre un vêtement, le groupe ne perd pas le nord, et se lance dans ses chansons, une autre forme d'humour s'y cache, mais nous laisse le sourire aux lèvres. Les Trois Coups mènent à la perfection leur jeu scénique, jusqu'à avoir une telle confiance, qu'ils reprennent avec brio, le tube des années 80 "T'as le look coco"! Un spectacle hilarant, et bien organisé, chapeau bas!

La Compagnie de la Corde à Linge est un collectif bienveillant, toute la soirée retrace sa petite histoire, une bande d'amis ayant envie de partager, ayant comme but de donner le sourire. Et bien mes amis, c'est réussi!

Une soirée bien menée, et bon enfant s'est déroulée dans une ambiance sérieuse et conviviale. On a apprécié les décors, l’accueil et les groupes, si c'était à refaire, on le referait! Ô, et bien vous avez de la chance, car la compagnie se produit au Fivestival le 7 mai! De plus, Romain le président de la compagnie nous glissa à l'oreille ses projets à long terme. En effet la compagnie compte se développer en plus des événements comme celui-ci, en les organisant pour des personnes extérieures, ou encore en développant des ateliers pour enfants, histoire que le sourire se transmete de générations en générations. La soirée du Biplan est pour eux un bon tremplin vers l'avenir! On espère pour eux que leur linge déteigne sur les autres!


Rédaction: Vincent Thobel

Photographe: CHarlie J.

 

Videos

Trailer de la soirée

  • Trailer de la soirée

Commentaires

Il n'y aucun commentaire pour le moment.

Poster un commentaire

Ouikeed
Poster votre commentaire
logo Collectif ISO

Tous droits réservés - www.Ouikeed.com

Edité par le Collectif Iso - www.Collectifiso.com

Conception : Djay (Jérôme Brunel) - Développement : Le Collectif ISO

lien vers Facebook Ouikeed lien vers Myspace Ouikeed lien vers FlickR Ouikeed